12

Un petit lapin pour un petit bébé

Un petit bébé est arrivé parmi mes proches et c’est tout naturellement que j’ai voulu lui confectionner un petit doudou en crochet. Premier réflexe, aller fouiller dans mon pinterest pour voir si j’ai épinglé des choses sympas qui pourrait convenir à un petit gars ! Et j’ai trouvé un magnifique petit lapin.

Petit lapin en crochet

 

Mais impossible de trouver le patron ! J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai fait mon premier amigurumi sans patron, juste en regardant une photo ! J’ai lâché mon fil DMC, et opté pour un coton de chez Drops, le « Paris » qui se crochète en 5 !

Après avoir fini le lapin, j’ai été très déçu de ce que j’avais fait. (C’est le lapin de droite sur la photo.) Je trouvais les mailles trop grosses, trop voyantes, les couleurs moches et un peu ternes, et le doudou un peu trop mou. Et j’avais du coudre les chevrons par dessus mon ouvrage de crochet, ce n’était pas du tout comme sur le lapin original. Et grâce à des échanges sur Twitter et Instagram (un grand merci à Petitrésors d’ailleurs), je me suis enfin rendu compte que je crochetais pas du tout comme il fallait ! Je ne crochetais qu’un seul brin sur deux et je mettais l’envers de l’ouvrage vers l’extérieur.

petit lapin en crochet

J’ai donc tout recommencé ! (là j’étais bien contente d’avoir pris des notes ce que j’avais fait pr le premier). Cette fois j’ai utilisé un coton plus fin et plus brillant, toujours de chez Drops, du « muskat ». Et je dois dire que je suis pas peu fière de mon résultat !

chevrons en crochet

 

Pour ce qui est des chevrons, voilà comment j’ai fait : je fait une maille serrée blanche. J’ai alors une boucle blanche sur le crochet. J’attache du fil bleu au dos de mon ouvrage, sur la maille précédemment crochetée. Je tire du fil bleu à l’aide du crochet au travers la maille suivante : j’ai donc sur mon crochet une boucle bleue puis une boucle blanche. Je prends le fil blanc pour faire un jeté (sur mon crochet : boucle blanche puis bleue, puis blanche). Je fais ma maille serrées comme si de rien n’était en passant ma dernière boucle blanche dans les deux autres. Je continue avec une maille serrée blanche. Et ainsi de suite sur tout un rang. J’alterne avec des rangs uniquement blanc et le tour est joué !

Petit lapin en crochet

 

Séance auto critique : pas grand chose à dire pour une fois ! Moi je le trouve plutôt joli ! A part peut une « couture » un peu trop voyante derrière (je ne pouvais pas crocheter en spirale à cause des chevrons).

Petit lapin en crochet

 

Je ne mets pas à disposition de patron car je me suis inspirée d’un modèle existant, que la créatrice vend à priori en Argentine, question de déontologie !

 

Publicités
0

Mon premier amigurumi : un amineko !

[Deuxième abandon du blog, deuxième reprise… Un jour, je vais arriver à être régulière, j’en ai des projets à publier pourtant !]

Un jour, un farfouillant sur le blog d’une copine de twitter, Chocophile, amatrice de crochet entre autres, je tombe sur ses amigurumis, dont un amineko ! Un amineko est un modèle particulier et très connu de chat en crochet. Le plus simple est de vous en montrer !

Amineko - petist chats en crochet

J’ai tout de suite craqué sur sa petite bouille et sa forme si particulière ! J’ai alors commandé dans la seconde un livre dessus ! Il s’agit du livre « Mon nom est Amineko » de Nekoyama (ici chez notre ami amazon).

Mon nom est Amineko

Le livre se décompose en deux parties : une première avec plein de photos de mise en situation et une deuxième, avec patrons et explications. L’avantage de ce livre, est qu’il présente le patron et des explications claires pour réaliser l’amineko. Il y a deux patrons différents : un pour une taille standard et un autre pour avoir un grand amineko. Il y a également quelques explications pour des accessoires. En ayant le livre, on est sûr d’avoir les bonnes informations, en tant que débutante, j’étais contente de l’avoir acheté. Mais après toute la première partie est franchement inutile. Avec un peu plus d’expérience, je ne l’aurais pas pris, surtout qu’on trouve le modèle facilement sur internet. Comme par exemple.

J’ai réalisé deux fois l’amineko une première fois en rose et une autre fois en vert. A chaque fois, j’ai utilisé du fil DMC Natura avec un crochet 3. Pour le rembourrage, j’ai utilisé du rembourrage à coussin. Dans le livre, ils parlaient de lester le bas du corps, des bras et des jambes, je ne l’ai pas fait, j’ai juste mis du rembourrage normal et aucun soucis !

Amineko

Aminko

Séance autocritique : les mailles sont toujours inversées, toujours trop serrées et les coutures pas très bien faites. Mais je trouve l’expression du visage plutôt réussi !

La prochaine étape serait d’en faire un pour moi ! (ceux là était pour ma fille et ma mère)